Gerhardt Haag / Künstlerischer Leiter africologne (copy 1)

Gerhardt Haag est né en 1949. De 1970 à 1973 il a été formé en jeux d’acteurs à l’école Max-Reinhardt (actuellement Udk) dans l’ancien Berlin-ouest. En 1972 il joue dans sa première production théâtrale avec George Tabori. Après sa formation il est engagé pendant quatre ans dans plusieurs théâtres nationaux entre autres à Giesen et à Mayence. Après trois ans de travaux théâtraux et pédagogiques il fonde avec quelques collègues en 1981 le « Freie Werkstatt Theater » à Cologne dont il fut un des membres de la direction collective jusqu’en 1986. En même temps il dirigeait entre autres un projet théâtral germano-turc sur la question des mariages forcés des jeunes filles turques (1982): Nein/Hayir. De 1986 à 1995 il a travaillé en tant que doubleur-voix et comédien indépendant dans divers théâtres et il a initié un projet théâtral germano-arabe sur la question de la migration des jeunes gens du Maghreb en Europe (1994-1995): Hanîn/Sehnsucht qui a fait également le tour du Maroc. En 1995 il prend en charge la direction du Theater im Bauturm - Freies Schauspiel Köln qu’il a détenu jusqu’à la fin de la saison théâtrale 2015-2016. Il a été maintes fois distingué par des prix de théâtre à Cologne entre autres: en 1991, 1996 et en 2004. Depuis 1998 il visite activement et participe de façon ardente à de nombreux festivals de théâtre, danse, film surtout en Afrique de l’ouest (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Benin pour ne citer que ceux-là). En 2010-2011 il a développé avec Kerstin Ortmeier et Etienne Minoungou du festival « Récréâtrales » à Ouagadougou l’idée et la base de la Biennale « africologneFestival ». En décembre 2013 il a été distingué en recevant le prix d’honneur de la scène théâtrale libre de Cologne en tant que l’une des personnalités les plus marquantes.