AUTRICHE/ALLEMAGNE/BURKINA FASO


En allemand et en français (avec traduction en allemand)


Theater im Bauturm


24.06.2019  19:00 h  TICKETS


Prévente et billetterie du soir 5€


Durée: env. 1 h 30 m 


L’ART ET LA RÉVOLUTION : La révolution dévore ses enfants !

Projection de film & discussion

Invités : Jan-Christoph Gockel/ réalisateur, Jennifer Weiss/ dramaturge et cheffe de projet, Julia Gräfner/ actrice, Amsa Sankara/ activiste

 

„Setzt die Leute aus dem Theater auf die Gasse“ ou littéralement « Mettez les gens du théâtre dans la rue » ! C’est avec cette citation reprise du célèbre drame en quatre actes La mort de Danton écrit par Georg Büchner comme devise que le théâtre de Graz (Autriche) s’est mis sur les traces de la Révolution qui a eu lieu en 2014 au Burkina Faso. Contrairement à l’échec sanglant des acteurs de la révolution en Europe, comme il est possible de le découvrir dans la pièce de Büchner, une utopie politique s’est concrétisée dans les rues du Burkina Faso. Le soulèvement du peuple burkinabé est un bel exemple de l’engagement civique et d’une nouvelle ère démocratique. Le réalisateur Jan-Christop Gockel était présent en 2014 lors des faits. Quatre ans plus tard, il reconstitue l’évènement sous le format d’un faux documentaire aux côtés d’artistes et acteurs, dont certains sont burkinabés. Le film se situe actuellement dans sa phase de post-production et devrait sortir en 2020. La projection de quelques extraits offre un aperçu de la création du projet cinématographique.

 

Dans l’œuvre, la réalisatrice, jouée par Julia Gäfner, veut dépasser les cadres d'une institution culturelle européenne. Elle voue une telle fascination au révolutionnaire Thomas Sankara, assassiné en 1987, à ses idées et aux manifestations qui s’intensifient dans les rues, qu’elle ne fait guère la différence entre la révolution qui s’est réellement produite et celle imaginée de sorte qu’elle sombre progressivement dans une folie préfabriquée.

 

 

CAST

Directeur de casting Jan-Christoph Gockel | Caméra/Montage Eike Zuleeg | Son Halassane Sanfo | Scénographie Julia Kurzweg | Création des poupées Michael Pietsch | Création des poupées, site Burkina Faso Daniel Kaboré, Moussa Kouyaté | Dramaturgie/Cheffe de projet Jennifer Weiss | Co-Production et Gestion de la tournée Gerhardt Haag (africologneFESTIVAL)

 

Avec Julia Gräfner, Florian Köhler, Laurenz Leky, Raphael Muff, Michael Pietsch Evamaria Salcher, Komi Mizrajim Togbonou Personnes interrogées dans le film Serge Bambara (alias Smockey), Boukari Kaboré, Aino Laberenz, Amsa Sankara, Blandine Sankara, Odile Sankara, Felwine Sarr, Maria Goretti Zongo, Robert Zongo 

 

Production Schauspielhaus Graz, Iris Laufenberg